Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SERENDIPITY

DANS MA PLATINE (des livres pour les oreilles...)

1 Mars 2009, 18:35pm

Publié par Seren Dipity

Nous avions interrompu l'aventure blog sur de la musique. C'est en toute logique que nous reprenons avec de la zique. C'est un blog sur les livres s'écrieront les puristes, les intégristes de la grande littérature. C'est vrai. Mais nous n'aimons pas les intégristes. Et nous aimons la musique.

Est-ce vraiment un hasard si nous retrouvons les mêmes éditions Castor Astral (leur catalogue "musique" est vraiment à découvrir)? Non. Et la transition est même plutôt facile : après l'excellent Bruce Springsteen de notre ami Mikael Olivier et Hugues Barrière (voir interview), on remonte dans l'arbre généalogique : Hotel California -Les Années Folk Rock, 1965-1980 de Barney Hoskyns.

Vous aimez les Byrds, les Eagles,  et autres oiseaux de nuits comme Tom Waits et Gram Parsons... Vous êtes amoureux (vous aussi) de Rickie Lee Jones (bravo), de Joni Mitchell et de Carole King (donc  James Taylor est votre ennemi -mais vous n'arrivez pas à lui en vouloir, surtout depuis qu'il devient chauve...) NE CHERCHEZ PLUS : CE LIVRE EST POUR VOUS!


Vous pensez que lire et écouter de la musique est difficle et insultant pour les deux parties (vous avez raison),  pas d'inquiétude, nous avons trouvé des petites merveilles à contempler plus qu'à lire...
Pour le premier, nous vous conseillons, un bon Coltrane (allez, presque au hasard :
Live at the Village Vanguard, 61)
Jazz Covers, Ed. Taschen. un festival de merveilles visuelles... à l'image de cette musique : imaginative, sensuelle, tordue, intellectuelle, sensible, libre, guindée, formelle, sans limites,etc
Clairement LE LIVRE de cette rubrique!



Pour le second, gare aux mirettes, nous avons choisi Sticky Fingers des
Stones pour les 7 minutes de Can't you hear me knocking (vous retrouvez le disque et sa
pochette Warholienne page 61 -mais ne cherchez pas à l'intérieur du pantalon, Mick n'y est pas)
Si comme pour nous, un disque c'est une pochette avant même d'être des notes, voici une ode à l'originalité des grands créateurs de sleeves... Évidemment, j'entends déjà les grincheux vieillissants et réac' qui vous diront que le CD a tué l'art de la pochette... Mais oui. C'est vrai. (Voyez, d'ailleurs le revival des pochettes types vynil ou même les ré-éditions en 33T de classiques pour fêter les 60 ans de l'objet) Mais c'est également faux. En témoigne la vitalité et les trouvailles de certains maketistes (relief, boite en ferraille, et j'en passe) pour relancer l'art de la pochette. Ouvrez grand les yeux, la musique est encore plus belle.

Est-il possible de parler livres sur la musique sans évoquer les éditions Le Mot et le Reste? Non, bien sûr que non. Et ce mois-ci n'échappe pas à la règle : Giant Steps jazz en 100 figures est le livre qu'il vous faut pour découvrir le monde du jazz. Bon, pas tous les mondes du jazz mais les gros morceaux en tout cas. C'est le défaut du livre et de ce type d'anthologie. L'auteur s'en excuse d'ailleurs dès l'ouverture de ce copieux livre.
Mais, malgré toutes les qualités de l'ouvrage, on regrette l'absence des musiciens phares des 3 dernières décennies (oui, je sais, ça fait beaucoup) C'est vrai qu'on ne peut pas mettre tout le monde avec 100 figures mais, j'avoue avoir été gêné de ne pas retrouver quelques uns de mes chouchous. Merdre alors, comme dirait Ubu, y a pas Pat Metheny (une citation, tu parles...)  Quand même! Plus de 35 ans de carrière, des projets et des collaborations audacieuses, un renouvellement et une quête créative en perpétuelle évolution...
Mais il fait parti des best sellers du jazz... et ça, mes amis, on n'aime pas trop ça dans le métier. Keith Jarrett idem. Brad Mehldau idem. Attention, hein, quand je dis "best seller", il s'agit de jazz, souvenez vous, donc on atteint pas des records... Mais bon... Le livre est idéal si vous voulez découvrir et perfectionner votre connaissance du jazz plutôt 'classique' (pour simplifier) et plutôt avant-gardiste ('free' et contemporains exigeants) Putain y a John Zorn et y a pas Metheny... Je ne vais pas m'en remettre!!!
Le lien myspace du livre :
http://www.myspace.com/giantstepsjazzen100figure

Autres ouvrages de cet excllent éditeur (que je n'ai pas encore consultés) :
Live : Une histoire du rock en public, de Emmanuel Chirache, Christophe Delbrouck, Yves Jolivet, Guillaume Ruffat. Environ 80% de la musique que j'écoute est du live, ça me parle un titre pareil. En commande.
Pink Floyd : plongée dans l'oeuvre d'un groupe paradoxal, de Aymeric Leroy. J'aime beaucoup Pink Floyd (tiens pas plus tard qu'hier j'écoutais le Wall live). On va jeter un coup d'oeil.
PS : retrouver Emeric Leroy toute la semaine du 29 mars au 5 avril sur France Inter dans l'excellente émission de Lavige, Sur la route (de 21h à 22h), pour nous parler de Pink Floyd.
Et à venir :
En route vers Woodstock : de Kerouac à Dylan, la longue marche des babyboomers, de Jean-Marc Bel.

Signé Stéphane.

Commenter cet article