Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SERENDIPITY

litterature francaise

HEARTBREAKHOTELCALIFORNIADREAMIN' : sur En moins bien d'Arnaud Le Guilcher - une lecture critique de Stéphane

18 Décembre 2009, 20:51pm

Publié par Seren Dipity

Je ne m'étais pas marré autant depuis Chefdeville et son Atelier d'écriture (voir CLASSE ICONONIQUE (amis bien-pensants, passez votre chemin!) ). Si Chefdeville avait le perfecto et le rhum, Arnaud a le tee-shirt, la K7 des Stones, la binouze, la bagnolle...

Lire la suite

Mon dernier bal : sur Je vous raconterai d'Alain Monnier)

27 Novembre 2009, 00:13am

Publié par Seren Dipity

"Vous qui parlez haut et fort, que savez-vous donc de la misère?" C'est par ces mots que s'ouvrent le roman d'Alain Monnier, Je vous raconterai (ed. Flammarion) "Ecoutez don mon histoire, écoutez-la, elle ne vous sera sans doute d'aucune utilité, mais...

Lire la suite

De la tentation de la ruine : sur M comme Mohican de Corinne Royer - une lecture critique de Stéphane

22 Novembre 2009, 15:00pm

Publié par Seren Dipity

Je ne sais plus combien de premiers romans étaient publiés à la rentrée littéraire. Trop, c'est sûr. Je ne sais pas combien ont échappé à ma curiosité. Trop, c'est sûr. Je dois l'avouer, ce roman-là, je l'avais raté. Pas comme Héloise d'Ormesson qui a...

Lire la suite

Le riz au lit : sur L'Echappée Belle d'Anna Gavalda - une lecture critique de Stéphane

3 Novembre 2009, 21:50pm

Publié par Seren Dipity

Le nouveau roman de Gavalda... _ n'est pas un roman. C'est ce que nos amis anglais appellent a novella. Plus gros qu'une nouvelle mais pas assez pour être un roman et... _ n'est pas même nouveau. C'est un texte commandé en 2001, pour le Noël de quelques...

Lire la suite

Bienvenue en banlieue : sur Le Coeur en dehors de Benchetrit et Mon Père est femme de ménage d'Azzeddine - une lecture critique de Stéphane

2 Novembre 2009, 21:23pm

Publié par Seren Dipity

Samuel Benchetrit, Le coeur en dehors (Ed. Grasset) Saphia Azzeddine, Mon père est femme de ménage (Ed. Léo Scheer) Samuel Benchetrit est un chic type. Il a une bonne gueule de poète-maudit-un-peu-voyou de la zone. Ca tombe bien : il vient de là, il vient...

Lire la suite

Slobozia : sur Terre des Affranchis de Liliana Lazar - une lecture critique de Stéphane

9 Septembre 2009, 13:52pm

Publié par Seren Dipity

J'en connais qui vont être déçus. Vous aimiez le rose saumon scandinave des éditions Gaïa? Eh bien c'est fini. Bon, on ne va se lamenter des heures, mais quand même, avec leur papier particulier, Gaïa était un éditeur particulier. Le roman français de...

Lire la suite

Deux mecs chelous : sur Un Homme louche de François Beaune et Un roman français de Frédéric Beigbeder

18 Août 2009, 18:52pm

Publié par Seren Dipity

François Beaune, Un Homme louche (Ed. Verticales Phase2 ) Un homme louche c’est Jean-Daniel Dugommier, adolescent de 14 ans persuadé d’avoir des supers pouvoirs et qui élabore des théories sur tout et n’importe quoi. Il note dans un carnet ses considérations...

Lire la suite

De la misanthropie comme art d'écrire : sur Délectations Moroses et Les Autres, c'est rien que des sales types de Jacques A. Bertrand - lecture critique de Stéphane

18 Août 2009, 09:00am

Publié par Seren Dipity

Amis fainéants, bonjour. Les gros livres vous font peur. Vous n'aimez pas les romans. Mais vous aimez les mots, les styles. C'est déjà pas mal. On vous a trouvé quelque chose à lire. Deux petits livres, rien que de la langue. Chantante, méchante et donc...

Lire la suite

Hagiographie de démons (la famille revisitée) : sur L'Origine de la violence de Fabrice Humbert et L'homme barbelé de Béatrice Fontanel - une lecture critique de Stéphane

7 Mai 2009, 22:24pm

Publié par Seren Dipity

Certains trouveront peut-être étrange ces rapprochements que j'arrive à faire. Rassurez vous, mes lectures ne sont pas thématiques (quelle horreur!) mais, bizarrement, il se trouve que des échos se font sans cesse entre mes lectures. Bon, d'un autre côté,...

Lire la suite

Du côté de chez nous (la belle vie à la campagne) : sur A l'angle du renard de Fabienne Juhel et Samedi soir et des poussières de Dominique Périchon - une lecture critique de Stéphane

5 Mai 2009, 22:46pm

Publié par Seren Dipity

Deux romans chez les ploucs. Doux amers. Ça sent le cul-terreux et les beaufs mais, les pieds dans la terre et la tête dans les étoiles, c'est drôlement attachant. A L'Angle du Renard , de Fabienne Juhel (Ed. du Rouergue) Samedi soir et des poussières...

Lire la suite

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18