Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SERENDIPITY

litterature francaise

Le poids des mots, le choc des photos : sur Portrait d'après blessure d'Hélène Gestern - une lecture critique de Stéphane

21 Novembre 2014, 11:55am

Publié par Seren Dipity

Hélène Gestern a eu un beau succès avec son premier roman, Eux sur la photo (une photo, déjà) en 2011 et son second roman, La Part du feu , était finaliste du Prix Landerneau en 2013. Je le sais, j'avais voté pour. Elle revient aujourd'hui avec Portrait...

Lire la suite

Du bois dont on fait les (bons) livres : sur L'écrivain national de Serge Joncour - une lecture critique de Stéphane

27 Octobre 2014, 11:51am

Publié par Seren Dipity

Un écrivain est invité dans un bled, au milieu des forêts du Morvan, en résidence. Serge - c'est son prénom - est ravi. Nous aussi. Ca débute comme ça : "Ce séjour promettait d'être calme. C'était même l'idée de départ, prendre du recul, faire un pas...

Lire la suite

Atomic* : sur Radium girls de Jean-Marc Cosset - une lecture critique de Pierre

19 Octobre 2014, 16:33pm

Publié par Seren Dipity

1930, États-Unis, comté d’Orange, Jeremy Goldash meurt dans un accident de voiture inexplicable. A ses côtés, une étrange jeune femme sans dents. L’on découvre bientôt que cette jeune femme a fait partie des « Radium girls », ces jeunes femmes qui ont...

Lire la suite

Etudiants poil aux dents* : Du bonheur National Brut de François Roux - une lecture enthousiast d'Isabelle

12 Octobre 2014, 12:53pm

Publié par Seren Dipity

10 mai 1981 François Mitterand est élu président de la République. Un espoir immense nait pour nos quatre héros : Paul, Rodolphe, Tanguy et Benoit. C'est l'année du bac. Chacun prendra une voie différente sans pour autant oublier leur amitié.... Nous...

Lire la suite

"Homme libre, toujours tu chériras la mer"* : sur Le Règne du vivant d'Alice Ferney - une lecture critique de Stéphane

1 Octobre 2014, 10:18am

Publié par Seren Dipity

Roman d'aventures et de réflexions, roman écologique et militant, Le Règne du vivant est le portrait d'un héraut/héros de notre temps. La couverture, comme d'habitude chez Actes Sud, est superbe : Ca débute comme ça : "Avant de m'asseoir pour consigner...

Lire la suite

How deep is your love* : sur L'Amour et les forêts d'Eric Reinhardt - une lecture critique de Dominique**

24 Septembre 2014, 18:07pm

Publié par Seren Dipity

Eric Reinhardt m'a enchanté avec ce livre dont l'histoire ne me semble pas primordiale (malgré les rebondissements qui surprennent le récit) mais par l'intensité et la profondeur des personnages principaux: le romancier lui-même en proie aux doutes face...

Lire la suite

L'avenir d'une illusion : sur Un secret du Docteur Freud d'Eliette Abecassis - une lecture critique de Pierre

16 Septembre 2014, 09:11am

Publié par Seren Dipity

Le vieux docteur Freud est malade, avec les nouvelles lois antisémites de l’après Anchluss de Vienne. Il sait qu'il va devoir quitter la ville et fuir. C'est tout son univers qui va s’écrouler, les nazis ne veulent pas de la psychanalyse cette « science...

Lire la suite

An American novel* : sur Oona & Salinger de Frédéric Beigbeder - une lecture critique de Stéphane

9 Septembre 2014, 10:00am

Publié par Seren Dipity

N°7 dans le Top100 de Beigbeder** (et sans doute à la même place eussé-je réussi à boucler le mien), L'Attrape-coeur de Jerome David Salinger est un rite. Tous les ans, disait Beigbeder en 2011, il relit cette odyssée. Il ne mentait sans doute pas. Il...

Lire la suite

Le deuxième sexe : sur L’Amour et les forêts d’Éric Reinhardt - une lecture de Jérémy et Isabelle

4 Septembre 2014, 09:00am

Publié par Seren Dipity

C’est en découvrant une lettre d’une de ses lectrices que le narrateur (Éric Reinhardt himself) rencontre Bénédicte Ombredanne, jeune femme mariée de deux enfants et professeur de lettres, que tout commence. L’histoire d’une femme en détresse psychologique...

Lire la suite

Love's in need of love today* : sur Sauf quand on les aime de Frédérique Martin - une lecture critique de Stéphane

26 Août 2014, 08:47am

Publié par Seren Dipity

Un trio qui devient un quartet qui devient un quintet qui fait une symphonie et qui redevient un quartet qui fait un requiem. Sauf quand on les aime est un chant qui va vous ravir. Ca débute comme ça : " - Tu n'es qu'une pute, espèce de macaque, une salope...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>