Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SERENDIPITY

litterature francaise

Douce France* : sur Les Anges meurent de nos blessures de Yasmina Khadra - une lecture critique d'Arnaud

12 Septembre 2013, 08:41am

Publié par Seren Dipity

J'ai commencé à lire Yasmina Khadra alors que l'on ne connaissait de lui que ce pseudo... C'était l'époque des éditions Baleine, éditeur parrainé et poussé par des auteurs de polars sociaux reconnus, et d'autres en passe de le devenir. C'est à cette époque...

Lire la suite

Born to run : sur Les Fuyants d'Arnaud Dudek - une lecture critique de Stéphane

6 Septembre 2013, 15:06pm

Publié par Seren Dipity

Arnaud Dudek est d'ores et déjà une des bonnes surprises de la rentrée française. Une "mini-saga familiale, une tragicomédie de la filiation", comme il le dit dans un petit texte suivant le roman. Des portraits d'hommes, des tranches de vit - comme dirait...

Lire la suite

Dream Weawer* : sur Parce que tu me plais de Fabien Prade - une lecture/critique d'Arnaud

4 Septembre 2013, 15:46pm

Publié par Seren Dipity

Très court premier roman, je vais essayer de ne pas trop écrire sur ce livre, de peur de révéler l’issue de l’intrigue ou de le dépasser en nombres de signes … Théo est un jeune type dans la vingtaine : Paris, sorties, scooter, fumée, boisson, filles....

Lire la suite

Dancing in the dark : sur Danse Noire de Nancy Huston - une lecture/critique de Gaëlig

1 Septembre 2013, 10:46am

Publié par Seren Dipity

Un livre hors-norme par sa forme… Paul Schwartz, assis au chevet de Milo, son compagnon, écrit le scénario du film qui retracera la vie extraordinaire de celui-ci. Pour être comprise, cette vie doit être inscrite dans l’histoire de sa famille, à travers...

Lire la suite

Les Charognards* : sur Sulak de Philippe Jaenada - une lecture d'Arnaud

30 Août 2013, 14:24pm

Publié par Seren Dipity

C’est drôle, mais si vous faites un sondage autour de vous, personne ne se souvient de Bruno Sulak, qui, dans les années 80, comme beaucoup d’autres cela dit, a fait la une des journaux pour braquages récurrents et évasions répétées. A vrai dire, à part...

Lire la suite

Next door girl : sur Le Voyage près de chez moi de Jérôme Attal - une lecture critique de Stéphane

11 Août 2013, 11:59am

Publié par Seren Dipity

Un caddie, toute une vie. Quand le narrateur, Jérôme Attal himself, décide de changer d'appartement pour avoir plus d'espace, il choisit également de le faire seul et à l'aide d'un caddie jaune. Faut préciser qu'il ne déménage qu'à une rue de là. Ouais,...

Lire la suite

Trois francs six sous : sur Pour trois couronnes de François Garde - une lecture critique de Stéphane

15 Juin 2013, 23:34pm

Publié par Seren Dipity

L'an dernier, il avait raté le Prix Landerneau de très peu de voix (il ne manquait pas la mienne) mais s'était rattrapé avec un Goncourt du Premier Roman* et sept autres prix littéraires pour le formidable Ce qu'il advint du sauvage blanc , souvenez-vous...

Lire la suite

Back stage* : sur Le garçon incassable de Florence Seyvos - une lecture critique de Pierre

6 Juin 2013, 17:21pm

Publié par Seren Dipity

C'est une jeune journaliste française qui arrive à Los Angeles pour une enquête sur Buster Keaton. Son aventure nous entraîne dans un voyage temporel. Elle nous raconte son histoire à travers deux personnes qui ont modifié sa perception de la vie. Le...

Lire la suite

L'enfer à portée de main : sur Des Noeuds d'acier de Sandrine Collette - une lecture critique de Stéphane

16 Mai 2013, 18:09pm

Publié par Seren Dipity

C'est un premier roman d'une violence rare. La nouvelle collection polar chez Denoël , Sueurs Froides, vient de produire un texte magnifique et terrible. Sandrine Collette, Des Noeuds d'acier . Ca débute comme ça : "Il a fallu du temps pour que ce petit...

Lire la suite

La vieille qui ne voulait pas fêter son anniversaire : sur La cuisinière d'Himmler de Franz-Olivier Giesbert - une lecture critique de Pierre

12 Mai 2013, 16:53pm

Publié par Seren Dipity

Marseille 2012. Madame Rose a dépassé les cent ans, c'est une vieille femme qui a du caractère, elle porte sur elle un flingue et n'hésite pas à braquer les personnes qui l'emmerdent. A l'aube de ses 105 ans elle reçoit un courrier qui la décide à écrire...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>