Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
SERENDIPITY

roman policier

Gengis Khan en noir : Yeruldelgger de Ian Manook - une lecture de Pierre

15 Janvier 2014, 22:10pm

Publié par Seren Dipity

Mongolie, Oulan Bator. Yeruldelgger Khaltar Quichyguinnkhen est un vieux flic, commissaire de la criminelle, qui depuis la perte de sa plus jeune fille et la dépression suicidaire de sa femme traine sa solitude dans les bas fonds de la ville. La découverte...

Lire la suite

M'boui again! : sur Le Linguiste était presque parfait de David Carkeet - une lecture de Pierre

29 Novembre 2013, 21:28pm

Publié par Seren Dipity

[Troisième lecture, après Gaélig et Stéphane.] Jeremy Cook est un linguiste qui travaille sur le langage de l’enfant en particulier le babillement. Que veut dire « beu » ou « areuh », ou même « m'boui » ? C’est son domaine de recherche. Jeremy est très...

Lire la suite

Murder Inc.* : sur Comment tirer sa révérence de Malcolm Mackay - une lecture critique de Stéphane

28 Novembre 2013, 22:16pm

Publié par Seren Dipity

Nous avions laissé Calum MacLean après l'affaire Lewis Winter (ICI). A peine quelques semaines de remise en état et nous le retrouvons dans ce deuxième volet de cette excellente trilogie signée Malcolm Mackay qui confirme son talent avec Comment tirer...

Lire la suite

Nebraska* : sur Mauvaise étoile de RJ Ellory - une lecture de Stéphane

17 Octobre 2013, 12:40pm

Publié par Seren Dipity

Le dernier Ellory va à 200 à l'heure sur l'I-10, l'interstate qui va de la Californie à la Floride. Sur cette route, les rencontres, parfois éphémères, vont s'enchainer. Les meurtres aussi. Des agressions brutales, au gré du hasard et de la mauvaise chance...

Lire la suite

Badlands* : sur Une Certaine vérité de David Corbett - une lecture de Stéphane

9 Octobre 2013, 10:20am

Publié par Seren Dipity

Le premier roman traduit en français de David Corbett n'est pas son premier. Les éditions Sonatine aiment frapper fort pour faire découvrir un auteur (souvenez Ellory - dont on va très vite reparler- ou de Jesse Kellerman**) Une Certaine vérité , Blood...

Lire la suite

Rocky ground* : sur Animaux solitaires de Bruce Holbert - une lecture critique de Stéphane

26 Août 2013, 14:28pm

Publié par Seren Dipity

La rentrée littéraire a débuté avec un western crépusculaire. Ca a débuté exactement comme ça : "Même au temps de Russell Strawl, il y avait dans l'Ouest ce mythe de l'homme fort qui parle peu. L'inverse était plus proche de la réalité. La géographie...

Lire la suite

"Pas de boogie-woogie avant vos prières du soir" : sur Ceux qui nous ont offensés de Cody McFadyen - une lecture critique d'Arnaud

26 Juin 2013, 11:40am

Publié par Seren Dipity

Dans les précédentes enquêtes, Smoky, agente spéciale du FBI, avait déjà bien morflé. Il suffit de relire Shadowman et La mort en face (Robert Laffont ou Pocket en poche) pour savoir comment au-delà de la difficulté des enquêtes respectives, elle a été...

Lire la suite

La 23ème preuve : sur Le Cinquième témoin de Michael Connelly - une lecture critique de Stéphane

8 Juin 2013, 08:37am

Publié par Seren Dipity

Sauf erreur, c'est le 23ème roman de Connelly en 21 ans. D'impressionnant, le palmarès peut devenir suspect. Naan? Ouais, bah moi je trouve ça suspect... ce qui est, c'est vrai, un peu con : est-ce que la rapidité avec laquelle les Beatles sortaient des...

Lire la suite

Anti-hérault : sur Le Secret d'Edwin Strafford de Robert Goddard - une lecture critique de Stéphane

3 Juin 2013, 12:30pm

Publié par Seren Dipity

Robert Goddard, malgré son nom, est anglais. A la lecture de ce roman qui est, rappelons-le, son premier roman, publié initialement en 1986, il est même british jusqu'au bout des ongles. On a le droit à tout : l'Empire, la politique anglaise (Churchill,...

Lire la suite

A hard day's night : sur Coyote crossing de Victor Gischler - une lecture critique de Stéphane

29 Mai 2013, 08:37am

Publié par Seren Dipity

Ca pourrait s'intituler Nuit d'enfer à Bouseville, Un Grateux chez les Mafieux, Du Redbull et des Rednecks. Bref, ça pourrait être un film de Tarantino. Ca débute terriblement bien, comme ça : "Je simulai une toux et recouvris ma bouche de la main pour...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>